Search
en-USfr-CA

La Fédération des Aînés Fransaskois (FAF) contribue à la vitalité de la communauté fransaskoise en favorisant le développement et l'épanouissement des personnes âgées et retraitées francophones et francophiles de 50 ans et plus de la Saskatchewan. La FAF regroupe 13 clubs d'âge d'or ainsi que des membres individuels.

Contactez-nous si vous désirez devenir membre ou en savoir plus sur la FAF.

 

Nouvelles

Des travailleurs de milieu pour les aînés

Au Canada, les aînés  de 65 ans et plus souffrent d’isolement dans une proportion d’environ 15 %. La solitude engendre différents problèmes : l’accroissement du risque de mortalité, l’apparition de problèmes cardio-vasculaires et l’augmentation des symptômes de la dépression.

Au Royaume-Uni, le gouvernement britannique a nommé une ministre de la Solitude, Tracey Crouch. Un fonds a été créé visant à promouvoir des initiatives locales et nationales à l’intention des personnes seules. Une méthode de mesure de la solitude et un plan à long terme pour apporter des solutions au problème doivent être dévoilés cette année.

Au Québec, une initiative a vu le jour, à l’image de ce qui se passe au Royaume-Uni. Inspiré par l’intervention des travailleurs de rue auprès des jeunes ou des adultes en difficulté dans la rue, dans un quartier ou dans tout autre lieu, le Collectif aînés isolement social, dont le financement provient des projets d’innovation financés par Ottawa, mise sur les travailleurs de milieu pour trouver des aînés et les appuyer pour sortir de la solitude.

Ainsi, un travailleur de milieu va aller dans différents endroits où il est susceptible de rencontrer des aînés solitaires, ou alors entrer en contact avec des aînés pouvant le guider vers des aînés en difficulté dans des cafés, restaurants, friperies. Radio-Canada Québec (grâce à Cathy Senay qu’on a eu le plaisir d’avoir à Radio-Canada en Saskatchewan) a produit un excellent reportage sur le sujet récemment.

Dans la communauté fransaskoise, la solitude chez les aînés est présente mais probablement sous une autre forme. Il y a d’abord l’éparpillement des communautés fransaskoises qui peut être un facteur. Il y a aussi les aînés qui ont vécu en anglais une grande partie de leur vie (emploi, mariage, famille) et qui redécouvrent leur langue maternelle à leur vieillesse. Le manque d’offre de services aux aînés en français dans la Saskatchewan est un autre facteur qui entre en jeu. Et il y en a d’autres.

Mme Marguerite Hounjet, ancienne présidente de la Fédération des aînés fransaskois (FAF), a soulevé à de multiples reprises la situation des aînés fransaskois qui se retrouvent dans des centres d’aînés, éloignés de leur famille, de leurs amis, de leurs communautés, des milieux qui isolent davantage les aînés simplement par le fait que les soins sont uniquement en anglais, dans un environnement dominant en anglais, tant au niveau des services que culturellement.

Un travailleur de milieu pourrait être une ressource intéressante dans la communauté fransaskoise. Dans un premier temps, il aurait pour défi d’identifier ces gens tant au niveau du réseau de la santé qu’au niveau communautaire. Du même coup, il aurait à se faire connaître, tant de ces personnes que de la grande famille des aînés fransaskois. Il aurait à suggérer des pistes de solution : accompagnement, formation, etc. Évidemment, il devrait appuyer la communauté fransaskoise, face aux méandres des soins de santé où l’on retrouve nos aînés, pour trouver des solutions viables.

Cette personne devrait compter sur des organismes comme la FAF, le Réseau Santé en français de la Saskatchewan et de multiples autres composantes du réseau fransaskois pour sortir nos aînés de la solitude individuelle et institutionnelle.  Peut-être une solution parmi d’autres pour appuyer nos aînés : on peut y réfléchir !

Article précédent Animation artistique dans les Foyers et Résidences de soins
Prochain article L’isolement des aînés en Saskatchewan
Imprimer
1657 Noter cet article:
Pas de note

Nouvelles de la fédération nationale

« Nous nous souviendrons d’eux »

« Nous nous souviendrons d’eux »

    Nous célébrons aujourd’hui le jour du Souvenir. Appelé autrefois je jour de l’Armistice en souvenir de la fin de la Première Guerre mondiale. La Fédération des aînées et aînés francophones du Canada se joint à tous les Canadiens et...
S’unir pour mieux agir – Séminaire pour promouvoir l’offre active de services intégrés aux personnes aînées des communautés de langue officielle en situation minoritaire

S’unir pour mieux agir – Séminaire pour promouvoir l’offre active de services intégrés aux personnes aînées des communautés de langue officielle en situation minoritaire

Les 13 et 14 novembre, la Société Santé en français (SSF), le Groupe de recherche sur la formation professionnelle en santé et service social en contexte francophone minoritaire (GReFoPS), la Fédération des aînés et aînées francophones du...
Modernisation du Règlement sur les langues officielles : La FAAFC salue les changements qui se veulent plus inclusifs

Modernisation du Règlement sur les langues officielles : La FAAFC salue les changements qui se veulent plus inclusifs

COMMUNIQUÉPour diffusion immédiate Ottawa, 26 octobre 2018 – La Fédération des aînées et aînés francophones du Canada (FAAFC) accueille favorablement les modifications proposées au Règlement sur les langues officielles qui ont été déposées hier...
La Fédération des aînées et aînés francophones du Canada est très heureuse de souligner la Journée nationale des aînés

La Fédération des aînées et aînés francophones du Canada est très heureuse de souligner la Journée nationale des aînés

COMMUNIQUÉPour diffusion immédiate Ottawa, Ontario, 1er octobre 2018 – La Fédération des aînées et aînés francophones du Canada (FAAFC) est très heureuse de souligner la Journée nationale des aînés en ce 1er octobre 2018. Le Canada se joint à...
RSS
12345678

Fédération des aînés fransaskois

308 4e avenue nord - bureau 213
Saskatoon
S7K 2L7
Tous droits réservés 2018 Coopérative des publications fransaskoises Conditions d'utilisation Déclaration de confidentialité
Back To Top