Search
en-USfr-CA

La Fédération des Aînés Fransaskois (FAF) contribue à la vitalité de la communauté fransaskoise en favorisant le développement et l'épanouissement des personnes âgées et retraitées francophones et francophiles de 50 ans et plus de la Saskatchewan. La FAF regroupe 13 clubs d'âge d'or ainsi que des membres individuels.

Contactez-nous si vous désirez devenir membre ou en savoir plus sur la FAF.

 

Nouvelles

Les secrets simples du jardinage

Vidéoconférence dans le cadre de Résot'âges

Lisette Marchildon a la main verte et n’est pas avare de conseils. Le 6 mai dernier, en collaboration avec la Fédération des aînés (FAF), la Fransaskoise a partagé via vidéoconférence quelques-uns de ses secrets dans le cadre du projet Résot’âges, un partenariat avec la Cité universitaire francophone de Regina.

Née à Zenon Park dans une famille de neuf enfants, Lisette Marchildon est une passionnée de jardinage. Du haut de ses 40 ans d’expérience, elle a voulu offrir aux participants l’occasion de renouer avec la nature avant la longue fin de semaine de la fête de la Reine.

Selon Lisette, « jardiner est synonyme d’espoir : on met quelques graines sous terre et on vérifie tous les jours pour voir le progrès. On s’émerveille de voir des fleurs et ensuite les fruits. » Une philosophie bienvenue en ces temps difficiles de confinement.

Le bonheur est dans le pré

La jardinière ajoute que le jardinage procure des bienfaits physiques, parce qu’on marche, creuse et se penche. Abordant l’aspect du bien-être psychologique, Lisette a attiré l’attention sur le calme qu’on trouve dans un jardin, lequel permet de faire le vide en soi et d’être serein. « On peut parler à ses plantes, insiste-t-elle, mais il faudra être attentionné à leur égard car elles communiqueront avec nous à travers des indices sur leurs besoins. »

Outre cette connexion avec la nature, le jardinage donne aussi à Lisette l’occasion de consommer ses propres cultures, des produits de qualité. C’est donc avec plaisir qu’elle passe en moyenne 12 heures par semaine dans son jardin en été et en automne.

Les conseils de Lisette

Un jardin peut tout aussi bien se limiter à des pots sur un balcon, dans des bacs, ou bien se trouver en terre dans une cour plus ou moins large.  Peu importe l’espace, on pourra se permettre un jardin de fleurs, de fruits ou encore de légumes.

Tout d’abord, il faudra définir la superficie de son espace cultivable, son accès au soleil et les semences à faire pousser. Le choix de la graine ou de la plante à cultiver dépend de l’espace et de la disponibilité du soleil. De plus, « il faut planter des choses qu’on aime afin d’avoir du plaisir à les consommer », conseille l’experte.

Si l’intérêt est porté vers la culture dans des pots ou bacs, il sera préférable de bien choisir son contenant et sa semence afin de s’assurer que cette dernière est adaptée à l’espace réservé. « Pour une plante de tomate, on pourra se munir d’un pot de 12 pouces à peu près », précise Lisette. Il faudra également vérifier l’accès au soleil et se munir d’une terre appropriée, car la qualité de la terre est très importante.

Quant au jardin en terre, il est important de préparer en premier lieu le sol. Ensuite, il faudra s’assurer d’avoir en sa possession les graines et les plantes à ensemencer. « Moi, je n’arrose pas mon jardin, c’est la nature qui l’arrose. C’est l’avantage de jardiner sur une grande surface », concède Lisette. « En ville, en revanche, parce qu’on jardinera sur de très petites surfaces, on pourra arroser, surtout quand on a affaire aux pots ou bacs, mais pas beaucoup », poursuit-elle.

La saison démarre

Lisette propose d’attendre la longue fin de semaine de la fête de la Reine pour pouvoir commencer à jardiner. Pour les plus pressés, on pourra démarrer avec des pois, de la laitue et des oignons. Les premières pousses pourront êtres visibles au bout d’une semaine, à l’instar des épinards.

Pour ceux qui hésitent encore à se salir les mains, Lisette Marchildon recommande les cours ouverts au grand public et offerts à moindre coût de l’Université de la Saskatchewan. « Si tu n’essayes pas, tu ne sauras pas », tel est le dernier conseil fourni par la jardinière aguerrie.

Article précédent Carton vert pour une aînée de Ponteix
Imprimer
503 Noter cet article:
Pas de note

Please login or register to post comments.

Theme picker

Theme picker


 

Nouvelles de la fédération nationale

Webinaire sur les testaments et les procurations

Webinaire sur les testaments et les procurations

Suite à la demande de plusieurs personnes aînées résidentes en Ontario, une de nos bénévoles de l'Ontario formée sur le sujet accepte de transmettre ses connaissances. Elle sera accompagnée lors de ce webinaire par une intervenante...
Services résidentiels de soins pour les personnes aînées : La Fédération des aînées et aînés francophones du Canada compte sur un plus grand leadership de la part du gouvernement fédéral

Services résidentiels de soins pour les personnes aînées : La Fédération des aînées et aînés francophones du Canada compte sur un plus grand leadership de la part du gouvernement fédéral

Ottawa, 29 mai 2020, suite à la publication de deux rapports de l’armée canadienne concernant les centres de soins de longue durée en Ontario et au Québec, la Fédération des aînées et aînés francophones du Canada (FAAFC) rappelle l’importance...
Préoccupation des ainés francophones en lien avec la crise dans les résidences de soins au Canada et le rôle du gouvernement fédéral

Préoccupation des ainés francophones en lien avec la crise dans les résidences de soins au Canada et le rôle du gouvernement fédéral

Lettre envoyée au Premier Ministre du Canada, Justin Trudeau le 20 mai 2020 Le 20 mai 2020 Le très honorable Justin TrudeauPremier Ministre du Canada80, rue WellingtonOttawa, ONK1A OA2 Objet : Préoccupation des ainés francophones en lien avec...
Décès de George Cottreau

Décès de George Cottreau

                                                                                                                                                                                                    George Cottreau- Source: Radio-Canada C'est...
Un pas dans la bonne direction

Un pas dans la bonne direction

Ottawa, 13 mai 2020, l’aide financière aux aînés annoncée par le gouvernement fédéral est un pas dans la bonne direction estime la présidente de la Fédération des aînées et aînés francophones du Canada (FAAFC), Mme Elizabeth Allard, mais elle est...
RSS
1345678910Dernière

Theme picker

Ce site est hébergé sur
le Portail fransaskois

Fédération des aînés fransaskois

308 4e avenue nord - bureau 213
Saskatoon
S7K 2L7
Tous droits réservés 2020 Coopérative des publications fransaskoises Conditions d'utilisation Déclaration de confidentialité
Back To Top