Search
en-USfr-CA

La Fédération des Aînés Fransaskois (FAF) contribue à la vitalité de la communauté fransaskoise en favorisant le développement et l'épanouissement des personnes âgées et retraitées francophones et francophiles de 50 ans et plus de la Saskatchewan. La FAF regroupe 13 clubs d'âge d'or ainsi que des membres individuels.

Contactez-nous si vous désirez devenir membre ou en savoir plus sur la FAF.

 

Nouvelles

Les super aînés

couple d'ainés souriant
Dernièrement, à la recherche d’un sujet pour cette chronique, je suis tombé sur une nouvelle expression, « Les super aînés ». Je connaissais les expressions : « aînés », « jeunes aînés », « âge d’or », « aînés extrêmes », mais « super aînés », je dois avouer que cela ne me disait rien. Peut-être, une adaptation de « Superman ou Supergirl » ou encore de « Spiderman » pour notre monde qui compte de plus en plus d’aînés.

Après avoir lu des articles du journal Le Devoir, du magazine Métro ou de Radio-Canada, il s’agit d’un aîné qui a un cerveau jeune et qui est âgé d’au moins 80 ans. Une équipe de chercheurs sous la direction de la neuroscientifique Emily Rogalski se livrait en 2018 à une étude sur les super aînés à l’Université Northwestern.

Qui sont les « super aînés » ? Ce sont des gens habituellement extravertis, ayant de solides réseaux sociaux, provenant de toutes les sphères de la société, certains ayant été à l’université, mais, d’autres pas certains ayant un QI élevé, mais d’autres un QI moyen, certains ayant subi des traumatismes indescriptibles, certains étant des fanatiques de la santé physique, d’autres des fumeurs, d’autres ne consommant aucun alcool et d’autres oui.

Pour déterminer qui est un « super aîné » pour cette étude, on a fait passer des tests dont le principal consistait à écouter l’énumération de 15 mots sans lien entre eux. On doit en réciter neuf, trente minutes plus tard, la moyenne pour quelqu’un dans la cinquantaine. Quelqu’un dans les quatre-vingts, en retient cinq. Certains « super aînés » les ont tous nommés.

La différence pourrait être dans leur cerveau. Ils auraient un cortex plus épais que la normale pour leur âge, une région importante pour l’attention plus costaude. On y a trouvé aussi différents signes de maladie d’Alzheimer. Mais comment font-ils pour échapper à cette maladie, sont-ils nés comme ça ?

Toujours selon Mme Rogalski, « Ils vivent longtemps et bien. Est-ce qu’il y aurait des choses modifiables qu’on pourrait identifier aujourd’hui, dans notre vie de tous les jours (pour faire de même) ? »

Les scientifiques veulent comprendre pourquoi des aînés de 80 et 90 ans semblent avoir la même mémoire que des gens beaucoup plus jeunes alors qu’on sait que des régions du cerveau rétrécissent avec l’âge, ce qui explique qu’on perde un peu de mémoire avec l’âge.

Leur cerveau rétrécirait plus lentement que celui des autres. Selon les autopsies de certains d’entre eux, décédés depuis le début de l’étude, ils auraient davantage de cellules nerveuses dans une région reculée du cerveau, cruciale à l’attention.

En attendant, je ne sais pas si on peut comme Superman, s’engouffrer dans une cabine téléphonique pour se métamorphoser en super héros aîné. Je sais une chose, ça m’en prend un plus large d’espace et un peu plus de temps que cela le matin pour juste être un aîné bien ordinaire.

Article précédent La Fondation fransaskoise et le ''Fonds des aîné.e.s fransaskois
Prochain article La FPF recherche des personnes aidantes
Imprimer
2371 Noter cet article:
Pas de note

Please login or register to post comments.

Theme picker

Theme picker

Nouvelles de la fédération nationale

Célébrations 50 +

Célébrations 50 +

Le 31 octobre prochain, la Fédération des aînées et aînés francophones du Canada (FAAFC) accueillera au Centre des arts Shenkman à Ottawa plus de 20 artistes francophones de 50 ans et plus provenant des quatre coins du pays. Ces artistes...
Une stratégie de finance sociale novatrice, une annonce encourageante pour les organismes de la francophonie canadienne

Une stratégie de finance sociale novatrice, une annonce encourageante pour les organismes de la francophonie canadienne

COMMUNIQUÉPour diffusion immédiate Ottawa, 14 juin 2019 – La Fédération des aînées et aînés francophones du Canada (FAAFC) tient à féliciter le ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social, l’honorable Jean-Yves Duclos pour...
15 juin, Journée mondiale de sensibilisation à la maltraitance des personnes aînées

15 juin, Journée mondiale de sensibilisation à la maltraitance des personnes aînées

La FAAFC se joint à des milliers d’organismes à travers le monde afin de souligner la Journée mondiale de sensibilisation à la maltraitance des personnes aînées. Le 15 juin est l’occasion de dénoncer les souffrances dont peuvent être victimes les...
L’activité virtuelle Maintien à domicile maintenant en ligne

L’activité virtuelle Maintien à domicile maintenant en ligne

La Fédération des aînées et aînés francophones du Canada (FAAFC) vous offre cette nouvelle activité virtuelle Maintien à domicile – Défis et facteurs de réussite. Notre experte en recherche sur le vieillissement, Madame Suzanne...
Réactions de la Fédération des aînées et aînés francophones du Canada face au dépôt du rapport annuel du Commissariat aux langues officielles et de son document de positionnement sur la modernisation de la Loi

Réactions de la Fédération des aînées et aînés francophones du Canada face au dépôt du rapport annuel du Commissariat aux langues officielles et de son document de positionnement sur la modernisation de la Loi

COMMUNIQUÉPour diffusion immédiate Ottawa, 10 mai 2019 – La Fédération des aînées et aînés francophones du Canada (FAAFC) se réjouit de constater suite au dépôt de son rapport annuel et des 18 recommandations sur la modernisation de la Loi que...
RSS
1345678910Dernière

Theme picker

Fédération des aînés fransaskois

308 4e avenue nord - bureau 213
Saskatoon
S7K 2L7
Tous droits réservés 2019 Coopérative des publications fransaskoises Conditions d'utilisation Déclaration de confidentialité
Back To Top